adoption polémique

Retour sur l’article qui a fait polémique

Mes chers amis,
Aujourd’hui, ce n’est pas un article “classique” que je vous propose.
En effet, je voudrais vous parler d’un article que j’ai écrit et qui fait polémique. Il a beaucoup fait parler notamment sur les réseaux sociaux. Il a fait débat, a divisé.
Mais surtout, il a fait ressortir ce qui, selon moi, fait du tort à l’adoption.

Cet article, le voici : Adoption d’un enfant : action “humanitaire” ou pas ?

Je m’explique…

Tout d’abord, j’avoue que le titre de l’article était un peu “racoleur”… Ce qui fait que certaines personnes n’ont même pas pris la peine de le lire et m’ont de suite quasiment insulté d’oser laisser supposer que l’adoption puisse être assimilée à “une action humanitaire”.
Bref, mea culpa si le titre a pu choquer… Ce sont sûrement mes réflexes d’ancien journaliste qui ont refait surface.

En revanche, le fond du sujet a vraiment fait débat entre les lecteurs : parents, futurs parents, enfants adoptés… et a clairement laissé apparaître deux groupes distincts :
– une majorité de personnes totalement en désaccord avec le fait que l’adoption puisse être assimilée à “une action humanitaire”
– une minorité de personnes comprenant cela, dont quelques unes ayant confié avoir aussi adopté pour une cause parfois plus grande que le simple fait de vouloir assouvir un désir d’enfant.

Le fond du problème, c’est quoi ?

Des personnes qui ne sont pas d’accord, rien de bien nouveau finalement, me direz-vous. 

Mais ce n’est pas le fait que des personnes soient en désaccord qui m’a posé problème. Chacun a le droit d’avoir une opinion fort heureusement. C’est le fait que certaines personnes du groupe majoritaire aient agressé verbalement les personnes qui ont osé dire qu’en plus d’adopter pour avoir un enfant, elles avaient eu pour volonté de contribuer, par leur choix et à leur échelle, à un monde meilleur.

En effet, ces dernières se sont retrouvées quasiment obligées de s’excuser d’avoir adopté pour autre chose que la seule raison de vouloir devenir parent.

Et c’est selon moi ce qui pose problème dans l’adoption. C’est cette politique de la pensée unique.
Pour ma part, je ne juge personne sur ses choix. Si je ne suis pas d’accord, je discute, j’écoute, j’essaie de comprendre, j’apprends et j’échange mes idées. Mais je n’agresse pas et je n’insulte pas.

La richesse de mon article, c’est qu’il regroupe des témoignages de parents qui ont adopté, ou de futurs parents qui souhaitent adopter. Mais pas seulement. Des adoptés se sont aussi exprimés sur le sujet. Cet article ne reflète donc pas mon avis mais montre à quel point les avis peuvent être différents.

Tous ces témoignages sont issus de mon groupe privé. Et ils ont été faits dans le plus grand respect et la plus grande bienveillance. C’est ce que j’aime sur ce groupe, et c’est pour cela que je tiens à le garder privé. Et je veille à ce que les échanges se fassent dans l’accueil de l’autre, et non dans l’agression.

Violence des propos échangés

En revanche, les débats qui ont eu lieu sur d’autres groupes sur lesquels mon article a été partagé, groupes notamment de parents adoptifs, m’ont parfois bouleversé de par la violence des propos échangés.

Si, de manière générale, il est bien vu, et tout à fait convenu de dire que l’adoption ne doit pas être une action humanitaire mais un geste d’amour inconditionnel envers l’enfant adopté, il est également sain d’accepter que des personnes peuvent avoir une manière différente de voir les choses. Cela ne veut pas dire que ces personnes ont adopté sans amour inconditionnel. Bien au contraire, à la lecture de ces débats, j’ai bien compris que ces parents aiment leurs enfants plus que tout au monde, et les ont désirés plus que tout au monde. Mais peut-on leur jeter la pierre de voir dans l’adoption une dimension plus grande qui s’étend bien au-delà de leur seul foyer ? Doit-on leur jeter la pierre de ne pas penser comme la majorité ? Penser différemment remet-il automatiquement en question leur capacité à être des parents aimants, investis et à l’écoute de leurs enfants ?

Bref, vous l’aurez compris, j’ai été profondément touché de voir qu’un sujet, qui pourtant devrait tous nous rassembler, puisse finalement diviser au point qu’il laisse place à de l’agressivité et à de la violence verbale.

Vous le savez, vous qui me suivez depuis un moment, je ne force personne à cautionner telle ou telle opinion, je ne force personne à penser de telle ou telle manière. En revanche, je serai toujours pour le respect, l’accueil et la bienveillance vis à vis de l’autre.

Dans notre monde actuel, c’est essentiel !

Et vous ? Qu’en dites-vous ? J’aimerais beaucoup avoir votre avis sur la question. N’hésitez pas à me partager votre point de vue dans les commentaires pour continuer à en discuter.

Faites connaître cet article:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

VOTRE GUIDE GRATUIT

DÉCOUVREZ LES 5 ÉTAPES QUI VOUS AIDERONT À COMPRENDRE VOTRE HISTOIRE, À FAIRE LA PAIX AVEC VOTRE PASSÉ, ET À VOUS CONSTRUIRE UNE VIE ÉPANOUISSANTE

 

On Key

Sur la même thématique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
Presque fini ! 50%

Reprenez votre vie en main dès maintenant !

Accédez gratuitement À VOTRE GUIDE GRATUIT / SPÉCIAL ADOPTION

... Et découvrez les 5 étapeset qui vous aideront à comprendre votre histoire, à faire la paix avec votre passé, et à vous construire une vie épanouissante...
en vous reconnectant, dès aujourd'hui, à vos valeurs les plus profondes !

Ebook en quête de sens adoption

LES 5 ÉTAPES QUI VOUS AIDERONT À FAIRE LA PAIX AVEC VOTRE PASSÉ, ET À VOUS CONSTRUIRE UNE VIE ÉPANOUISSANTE

- reprenez les commandes de votre vie -

%d blogueurs aiment cette page :