Bienvenue sur mon site

jung bébé adoption
Jung Coaching bien vivre l'adoption

Bonjour, je m'appelle Jung,

Bienvenue sur Bien Vivre l'Adoption .Com, le blog qui donne la parole à toutes les personnes concernées par l'adoption. Que vous ayez été adopté, que vous soyez un parent adoptif, ou que vous vous lanciez dans un projet d'adoption, ce blog est fait pour vous.

Si vous préférez les réseaux sociaux plutôt que les blogs, je vous invite à vous abonner à ma page Facebook en cliquant ici. Merci !

jung signature adoption
Pourquoi
ce blog ?

J’ai voulu créer ce blog parce que l’adoption est un sujet passionnant. Et notamment un sujet qui me concerne, mais j’y reviendrai un peu plus loin.

Je souhaite faire de ce blog un véritable pont entre les problématiques des adoptés et des adoptants. Pourquoi ? Parce que, quelles que soient ces problématiques, il est essentiel d’en discuter, d’échanger, d’apprendre des uns et des autres. Parce que chaque histoire est différente et chaque manière de vivre son histoire est différente. Nos expériences ne doivent pas devenir des généralités et les expériences des autres ne doivent pas devenir la règle. Il n’existe pas de petit manuel du parfait parent adoptif, et il n’existe pas de recette pour être un enfant adopté heureux.

Ce blog a donc pour but d’être un véritable lieu d’échange. Et de vous aider à bien vivre l’adoption, votre adoption, en tant qu’adopté ou parent adoptif.

Bien vivre l'adoption coucher de soleil
comment aider son enfant à se construire
À qui s'adresse ce blog ?

Ce blog se veut un espace d’échanges, sans jugement. Chacun peut y venir avec sa propre histoire.

Bien Vivre l’Adoption s’adresse :

1 – Aux adoptés en quête d’identité

Vous avez des souvenirs ou non de votre histoire avant votre nouvelle vie. Mais vous ne vous sentez pas à votre place au moment présent. Vous avez le sentiment d’être déconnecté de votre vie, comme si vous viviez une vie qui n’aurait pas dû être la vôtre. Vous êtes en manque de repères et d’identité, et vous n’arrivez pas à vous projeter dans l’avenir. La peur d’être de nouveau abandonné vous empêche de vous lier aux autres, à vos amis, à vos parents adoptifs. Et à cause de cela, vous refusez d’aimer, de vous attacher, de vous engager.

2 – Aux parents adoptifs en difficulté

Vous n’arrivez pas à comprendre votre enfant. Il vous rejette et se renferme sur lui-même. Et cela vous inquiète. Vous aimeriez savoir ce qui entraîne ces comportements et vous aimeriez savoir quoi faire. Vous vous demandez si vous avez fait tout ce qu’il faut. Parfois, vous culpabilisez parce que vous avez l’impression d’avoir mal fait quelque chose.

3 – Aux familles dont les adoptions ont parfaitement réussi

Et oui, pourquoi une adoption devrait mal se passer ? C’est important de dire cela, parce que l’adoption est une aventure extraordinaire, émotionnellement intense, et qu’il existe des milliers d’histoires magnifiques liées à l’adoption.

4 – À toutes celles et ceux qui se sentent concernés par l’adoption

Vous avez été adopté, vous avez adopté un enfant, ou vous avez un projet d’adoption, et vous souhaitez en savoir davantage… Ou tout simplement, vous souhaitez juste obtenir quelques renseignements pour des proches ou des amis engagés dans un parcours d’adoption ou des amis adoptés, découvrir des histoires de vie passionnantes, entrer en contact avec des personnes qui ont vécu le même genre d’histoires que vous…

Bref, vous l’aurez compris, ce blog est fait pour tout le monde. En revanche, il n’est pas fait pour celles et ceux qui voudraient juger les histoires des uns et des autres, critiquer, insulter, dénigrer. Tout ce qui se passe ici doit se faire dans le plus grand respect et la plus grande bienveillance.

Qui suis-je ?

Adopté à l’âge de 3 mois

Certains me connaissent peut-être déjà sous le nom de Jung, ou Jung Coaching. En effet, je suis coach PNL, spécialiste de la découverte de soi et de ses valeurs. Je me suis fait connaître sur internet grâce à mon premier blog Atteindre mes Objectifs .Com. Sur ce premier site web, j’y propose des conseils généralistes en matière de développement personnel. J’y aide et accompagne les personnes de mon audience à prendre conscience et à développer leurs talents et leurs potentiels dans le but d’atteindre tous leurs objectifs de vie.

Mais Jung est en réalité le diminutif de mon prénom de naissance : Jung-Soo.

En effet, je suis né en Corée du Sud en mai 1982 et ai été abandonné à la naissance. Placé à l’adoption dès mes premières heures sur Terre, j’ai finalement été adopté en France et suis arrivé sur le sol français en août 1982.

Administrativement, je m’appelle Jérôme Egger. Mes parents (je ne précise jamais “adoptifs”, car pour moi ce sont les seuls parents que j’ai toujours eus dans cette vie, mais je reviendrai sur le lien aux parents dans d’autres publications) ont laissé mon prénom coréen en deuxième prénom sur mes papiers d’identité. Et depuis toujours, j’utilise ce prénom pour tout ce qui concerne ma présence sur le web, notamment les réseaux sociaux.

Ma quête d’identité

Comme beaucoup d’adoptés, je me suis cherché. Je suis parti deux fois dans mon pays natal, en 2004 avec ma mère et en 2007 avec ma chérie. Deux voyages qui ont particulièrement transformé ma vie. Parce qu’à cette époque, j’étais véritablement en quête d’identité. C’est la période où j’ai quitté le cocon familial, où j’ai terminé mes études et ai dû me lancer dans le monde impitoyable du travail, et où je me suis installé en couple avec la femme que j’ai épousée par la suite. Bref, j’avais besoin d’avoir des repères. Et je les trouvés dans mes origines. Pas dans mon histoire personnelle, mais en me passionnant pour la culture de mon pays de naissance.

J’ai alors créé un premier blog personnel en 2005, de pur fan de culture coréenne. En tant que journaliste tout fraichement diplômé, j’avais envie de faire découvrir ce magnifique pays. Donc j’y parlais d’histoire, de gastronomie, de cinéma, de “dramas”, de K-Pop… Je me suis également inscrit à Racines Coréennes, une association qui réunit des adoptés d’origine coréenne. J’y ai fait de nombreuses rencontres, dont certaines sont devenues des amis chers aujourd’hui. J’y ai confronté ma propre histoire à celles des autres, mes propres questionnements, mes propres besoins, mes propres doutes… Et puis j’ai fait mon chemin.

 

jung voyage en Corée 2007
Adoption application near toy on light wooden table background top view.

A la découverte du développement personnel

Et les années ont passé. Je me suis marié en 2011. Et avec ma femme, nous avons lancé notre projet de fonder une famille. Mais, à cette époque, mère-nature en a décidé autrement.

Alors que tous les voyants étaient au vert au niveau biologique pour ma femme et moi, il semblait que les blocages se trouvaient plutôt au niveau psychologique. Donc, nous nous sommes tous les deux tournés vers le développement personnel, vers nos valeurs les plus importantes, et vers des activités qui nous permettaient de nous recentrer sur nous-mêmes : la méditation, l’auto-hypnose, la sophrologie, l’acupuncture…

Et ce fut certainement les années les plus importantes de ma vie. Car je m’y suis découvert. J’y ai appris à me connaître. A m’affirmer. Alors que je ne m’exprimais jamais sur mon adoption auparavant, et sur mon rapport à ma propre adoption, je me suis rendu compte que j’avais finalement beaucoup de choses à dire, beaucoup de questions en tête, beaucoup de réponses à trouver.

De la “guérison” à ce blog “Bien vivre l’adoption

De plus, à cette époque, l’enfant en moi était encore très meurtri par le décès de mon père, plusieurs années auparavant. Une cicatrice qui était mal refermée car je m’étais empêché d’exprimer ma douleur pour être fort et présent pour mes proches dans cette épreuves et pendant les années qui ont suivi. Au final, grâce au développement personnel, j’ai appris à exprimer tout cela, même plusieurs années après. Et j’y ai découvert une peur silencieuse en moi : cette peur d’abandonner un jour mon enfant, alors que moi-même j’avais le sentiment d’avoir été abandonné deux fois, à la naissance et à la mort de mon père.

Et une fois que j’ai mis en lumière cette peur, j’ai appris à pardonner à mon enfant intérieur d’éprouver cela. Je l’ai rassuré. Je lui ai appris comment comprendre cette peur et la transformer en force. Et surtout, je lui ai appris que c’est peut-être mon histoire, mes expériences, mon passé, qui ont construit la personne que je suis aujourd’hui, mais ce sont les choix que je fais aujourd’hui qui construiront la personne que je serai demain. Et ça, ça a littéralement transformé ma vie.

J’ai alors voulu partager cette magie. Je me suis formé aux outils du coaching et me suis spécialisé en programmation neuro-linguistique (PNL).

Coach PNL

Praticien, formé à Paul Pyronnet Institut

Formations

Coaching à distance et formations en ligne

4000+

Abonnés sur les réseaux sociaux

Vous aider à bien vivre l'adoption

C’est donc riche de tout cela que j’ai créé Bien Vivre l’Adoption .Com.

Aujourd’hui, à travers ce blog, je veux recueillir les plus belles histoires d’adoption pour faire comprendre au monde que l’adoption est une aventure extraordinaire. Mais j’ai surtout envie d’aider celles et ceux qui rencontrent des difficultés. Qu’il s’agisse d’adoptés, de parents adoptifs, ou de personnes portant des projets d’adoption…

Car aujourd’hui, je me situe sur chacun de ces tableaux. En effet, certes, j’ai été adopté, mais avec mon épouse, nous nous sommes lancé dans un projet d’adoption. Donc à travers ce blog, je vous parlerai de notre parcours, avec nos attentes, nos doutes, nos joies, nos peines, nos victoires… Je vous promets du contenu enrichissant, différent de tout ce que vous pouvez trouver en rapport avec l’adoption, et véritablement authentique.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :